Comment choisir les luminaires pour bien éclairer son salon ?

Le salon est la pièce centrale, la pièce de vie ayant plusieurs fonctions pour le foyer. On y accueille les hôtes et amis, on y passe du temps pour des moments de détente en famille (jeux de société, visionnage de vidéo…), etc. Il doit donc être convivial et reposant. Outre la décoration qui se doit d’être élégante et esthétique, les luminaires ne sont pas à négliger puisqu’ils contribuent grandement à la création de l’atmosphère chaleureuse ou cosy et font partie intégrante de la décoration intérieure.

Les différents types d’éclairage pour le salon

L’éclairage est un critère important pour que le salon soit fonctionnel et que l’ambiance y soit chaleureuse et conviviale. La salle de séjour étant un espace polyvalent, elle est généralement segmentée en plusieurs sous-ensembles. Le tout est de cumuler toute une gamme de luminaires afin de créer une ambiance différente selon les besoins.

On peut ainsi distinguer trois types d’éclairage permettant de varier les intensités lumineuses :

  • L’éclairage général : il est le point de départ du décor lumineux puisqu’il illumine l’ensemble de la pièce. Lampe de plafond, lampe lustre ou suspension design, le choix doit être avant tout adapté aux dimensions de la salle. Un luminaire intérieur ne doit être ni trop petit, car il diffuserait un éclairage très faible, ni trop encombrant, car il accentuerait l’étroitesse de l’espace ;
  • L’éclairage fonctionnel : également appelé lumière d’appoint, ce type d’éclairage illumine une zone précise. Applique design décorative ou spot éclairant un tableau, lampadaire design ou liseuse près d’un fauteuil, l’éclairage fonctionnel améliore l’ambiance lumineuse du salon ;
  • L’éclairage d’ambiance ou décoratif : il apporte une touche personnelle et originale à l’atmosphère de la salle de séjour.

Les règles de base à suivre

Éclairer un salon n’est pas chose aisée, le choix des luminaires de la salle de séjour doit donc être mûrement réfléchi. Pour choisir un bon éclairage, il est judicieux de respecter certaines règles afin d’éviter des erreurs.

  • Pour réussir l’éclairage du salon, il est de mise de varier les sources lumineuses et d’utiliser, entre autres, des lampadaires, des suspensions ou des lampes d’appoint. Installés en différents points d’éclairage, ces derniers apporteront de la vie au décor et permettront également d’adapter la luminosité suivant les circonstances ;
  • Il est primordial de choisir un emplacement stratégique des luminaires afin de répartir correctement la lumière dans la pièce. Ainsi pour apporter la luminosité voulue, plafonniers, leds encastrés ou grandes suspensions peuvent être utilisés en tant qu’éclairage principal du salon, au centre, au niveau du plafond. Des sources de lumière moins intenses casseront la platitude et la monotonie de ce type d’éclairage, telles que des lampes design, abat-jours ou des lampes d’appoint installées en des points situés moins en hauteur ;
  • Il est également important de choisir la température de couleur idéale. Pour créer une atmosphère chaleureuse, il est conseillé d’utiliser un éclairage dit chaud pour l’éclairage général de la pièce, tel qu’un luminaire avec large diffusion (ampoule de 3 500 kelvins maximum, genre ampoule led ou halogène), et des ampoules plus froides pour un éclairage directionnel efficace (lampes de chevet ou lampes à poser sur les meubles pour créer des zones lumineuses dans des teintes douces) ;
  • L’intensité du flux lumineux et la diffusion de l’éclairage vers la pièce influent sur l’ambiance. Les ampoules à filament à vive luminosité sont à utiliser modérément et doivent être tempérées en les cachant avec un globe en verre dépoli ou un abat-jour par exemple.
0 replies on “Comment choisir les luminaires pour bien éclairer son salon ?”